Garde du littoral 

Un métier, une passion

Les acquisitions conjointes du Conservatoire du littoral et des collectivités locales sur le littoral ont suscité l'émergence d'un nouveau métier au cours de ces trente dernières années : celui de garde du littoral . En ce qui concerne le département de la Manche, on dénombre désormais 12 gardes du littoral, salariés du SyMEL, chargés de la mise en oeuvre de la gestion des richesses naturelles, paysagères voire historiques de 35 des plus beaux sites du littoral du département de la Manche.

Le garde du littoral assure au quotidien un spectre de missions très étendu :


Accueil sur les sites :

Les sites du Conservatoire du littoral et du Département de la Manche sont ouverts au public. Le garde informe les visiteurs sur la richesse et la fragilité des sites dont il a la responsabilité.

 Aménagement :

L'aménagement des sites passe par une bonne connaissance de la fréquentation de ces espaces par le garde du littoral ; il peut de ce fait, mettre en oeuvre les préconisations du plan de gestion en les adaptant au mieux à la réalité du terrain : gestion des accès et maîtrise des flux, restauration de zones humides, rénovations paysagères... Il encadre les entreprises chargées des travaux sur les terrains.

Observation :

Le garde assure une veille permanente sur l'évolution des milieux  naturels et des espèces, en mettant en oeuvre des techniques de suivis diversifiées.

Surveillance

Par sa présence assidue sur le terrain, le garde du littoral est à même d'identifier les usages pratiqués et de faire respecter la réglementation en vigueur. En tant qu'agent commissionnépar le propriétaire des terrains et assermenté (articles 29 du code de procédure pénale et 322-10-1 du code de l'environnement), il dispose de réels pouvoirs de police  : atteinte à la propriété et aux équipements, respect des arrêtés municipaux et préfectoraux, ...

Entretien : 

Le garde participe à la maintenance et à la propreté des sites et des équipements.

 Formation/conseil :

Le garde participe à l'information des collectivités locales sur la gestion pratiquée sur son secteur. Dans le cadre de l'accueil de publics plus spécialisés (associations, établissements d'enseignement agricole, prestataires de service...), le garde du littoral assure la formation aux techniques d'aménagement spécifiques (chantiers de restauration, opérations de suivi...)