Ce programme a été conduit par le Conservatoire du littoral et le SyMEL avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie et de la Fondation Total.

 

Pendant 4 ans, ont oeuvré, avec le SyMEL et le Conservatoire du littoral, une trentaine de partenaires opérationnels et scientifiques : universités, centres de recherches, associations, acteurs socio-professionnels, pêcheurs, dans le but d’acquérir des connaissances scientifiques sur le Domaine Public Maritime de l’archipel de Chausey.

 

 

Trois volets constituent ce programme =

 

Un volet sur l’acquisition de connaissances sur la fonctionnalité des habitats avec un focus sur certaines espèces pour répondre aux enjeux de conservation qui se présentent sur le site et appréhender au mieux la problématique de gestion de la ressource.

 

Un volet sur les interactions entre habitats et espèces mais également entre usages et patrimoine naturel. Ce volet est destiné à développer des outils appliqués à la gestion de ces interactions dans le but de préserver le milieu marin tout en conservant des activités professionnelles et récréatives en adéquation avec les enjeux de préservation du site.

 

Un dernier volet sur la communication, la sensibilisation et l’accueil dans le but de faire connaître le patrimoine naturel de l’archipel et les études réalisées pour mieux préserver, valoriser les connaissances acquises et intégrer les acteurs du site.

 

 

 

Une exposition a été conçue, de même qu’un jeu a été créé testé par plusieurs écoles de Granville, et de Mortain.

 

« Le programme nous apporte des connaissances pour placer le curseur au bon endroit afin de concilier tous les usages et préserver et même améliorer, la biodiversité » souligne Mme Nouvel, Présidente du SyMEL et Vice-Présidente du Conseil départemental en charge de l’environnement.